" Siena ", une réflexion sur le corps par le chorégraphe Marcos Morau

Le rideau se lève sur la salle d'un musée consacrée seulement à la Vénus d'Urbino du Titien, où une visiteuse contemple le tableau immense (beaucoup plus grand qu'il n'est réellement) sous l'œil d'un homme à lunettes, en complet noir, chemise verte et cravate rouge : un autre visiteur ou peut-être le gardien.

http://info-culture.biz