lundi 2 septembre 2013

Blue Jasmine, l’excellente cuvée 2013 de Woody Allen

Contrairement à Alice, l’héroïne éponyme du film de Woody Allen sorti en 1990, Jasmine, de Blue Jasmine, est totalement comblée par la vie de luxe qu’elle mène auprès de son riche homme d’affaires de mari, Hal, quand bien même celui-ci a quelques aventures extraconjugales et ne gagne pas son argent de manière très honnête... Lire_la_suite
Posté par sophiejama à 15:10 - - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 12 août 2013

Wadjda

Il était une fois une petite fille craquante d’une douzaine d’années, qui voulait économiser suffisamment d’argent pour s’acheter une jolie bicyclette verte et faire la course avec son ami… Y a-t-il de quoi tourner un film intéressant avec une histoire aussi banale ? Oui si on la place dans l’Arabie Saoudite actuelle…; ce qu’a magnifiquement réussi - pour son premier long métrage - la réalisatrice saoudienne Haifaa Al Mansour. Lire_la_suite
Posté par sophiejama à 12:08 - - Permalien [#]
Tags :
jeudi 27 juin 2013

Hannah Arendt et la banalité du mal

La philosophe juive allemande Hannah Arendt est surtout connue pour son concept de « banalité du mal ». Elle l’a élaboré après avoir assisté au procès du criminel de guerre nazi Adolf Eichmann qui se déroula à Jérusalem en 1961. Lire_la_suite
Posté par sophiejama à 14:56 - - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 16 août 2012

Cinéma: To Rome with love; une nouvelle ville européenne pour Woody Allen

Woody Allen a-t-il loupé son dernier film, To Rome with love, comme l’affirme bien souvent la critique ? Ce n’est pas mon avis. J’ai beaucoup ri, du début à la fin, pour cette nouvelle comédie du grand metteur en scène dont le personnage principal n’est pas un acteur mais de nouveau une ville européenne. Et c’est ce qui donne à réfléchir. Ainsi, après s’être attaqué à Londres, à Barcelone et à Paris, Woody Allen nous confie sa vision personnelle – vue de l’Amérique lointaine – de Rome comme symbole de ce qu’il estime être l’Italie,... [Lire la suite]
Posté par sophiejama à 11:53 - - Permalien [#]
Tags :
mardi 19 juin 2012

Cinéma: Moonrise kingdom, le temps de l’amour, le temps des copains et de l’aventure…

Sur l’île de New Penzance au fin fond de la Nouvelle-Angleterre, dans une société rigide à bien des égards, le début du mois de septembre 1965 voit souffler un vent de douce folie entre deux univers nullement destinés à se rencontrer. D’un côté, il y a la famille Bishop, un couple de bourgeois névrosés, mari et femme avocats (Bill Murray et Frances McDormand), avec leurs quatre enfants : Suzy (Kara Hayward), 12 ans, et ses trois jeunes frères qui, dans l’improbable traversant tout le film, semblent avoir presque le même âge sans... [Lire la suite]
Posté par sophiejama à 13:07 - - Permalien [#]
Tags :
mardi 19 juin 2012

Cinéma documentaire: Ces crimes sans honneur

Qu’est-ce que l’honneur, pourrait-on se demander, puisque cette notion floue prend bien des acceptions différentes? Les anthropologues nous apprennent que tout groupe humain est régi par différents codes - code de la politesse, code du prestige, code de l’honneur - qui ne sont bien sûr inscrits nulle part mais qui n’influent pas moins sur le groupe qu’ils concernent. (lire la suite)
Posté par sophiejama à 13:03 - - Permalien [#]
Tags :

mardi 6 juillet 2010

Cinéma, "Les amours imaginaires"

Les amours imaginaires, in La chronique cinéma de Sophie Jama, tolerance.ca Après avoir vu Les amours imaginaires de Xavier Dolan on pense immédiatement aux Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthe. Le jeune metteur en scène, scénariste, dialoguiste, monteur, costumier…, acteur de 21 ans !, Xavier Dolan, nous offre pour son second long-métrage, un film drôle, intelligent, sensible… magnifique, en un mot. Sans doute y aurait-il quelques petits reproches mineurs à faire, certain manque, une fin superflue selon moi. Mais le... [Lire la suite]
Posté par sophiejama à 13:26 - - Permalien [#]
Tags :
jeudi 10 juin 2010

Cinéma, "Micmacs à Tirelarigot"

Micmacs à Tirelarigot, in La chronique cinéma de Sophie Jama, Tolerance.ca Jean Pierre Jeunet possède le don d’inventer des personnages fantasques, inédits et caricaturaux, de les camper dans un univers en marge de la société française et de les faire accepter au spectateur comme s’ils étaient tout ce qu’il y a de plus ordinaire. C’est ce qu’il fait de nouveau dans son dernier film Micmacs à Tire-Larigot. (Lire la suite)
Posté par sophiejama à 09:41 - - Permalien [#]
Tags :
lundi 24 mai 2010

Cinéma, "Le père de mes enfants"

Le père de mes enfants, in La chronique cinéma de Sophie Jama, tolerance.ca Que se passe-t-il au fond du cœur d’un homme à qui – même aux yeux des personnes les plus proches de lui – tout semble réussir ou presque? Un métier stimulant dans le domaine du cinéma, une épouse aimante et aimée, trois filles adorables, aux personnalités affirmées, avec lesquelles il a su tisser des rapports père enfants des plus enviables, un bel appartement parisien, une résidence secondaire de rêve à deux heures de Paris… Et pourtant. (Lire la suite)
Posté par sophiejama à 13:18 - - Permalien [#]
Tags :
mardi 13 avril 2010

Cinéma, "Gainsbourg, vie héroïque"

Gainsbourg, vie héroïque, in La chronique cinéma de Sophie Jama, Tolerance.ca La narration d’une bande dessinée, à la manière Sfar, convient-elle pour un film? Pas si sûr, à mon sens! Si un album de bd peut-être relayé par l’album suivant, il n’en est pas de même pour un film de 1h30 vu dans une salle de cinéma.(lire la suitesuite)
Posté par sophiejama à 14:23 - - Permalien [#]
Tags : ,